Association symbiotique entre un champignon et les parties souterraines d’un végétal supérieur (ex. truffe et chêne). La mycorhization améliore la croissance des plantes et végétaux.