L’art du camouflage des papillons

Cachés

“ Pour vivre longtemps, vivons cachés ” pourrait être l’adage de nombreux papillons. Grâce au camouflage, ils arrivent à se fondre dans la nature et échapper à d’éventuels prédateurs.

L’importance du camouflage a même conduit une espéce de papillon à muter pour noircir ses ailes et survivre. Le Phaléne du bouleau est ainsi souvent cité comme exemple de sélection naturelle. Il présente deux formes distinctes : claire et foncée.

En région industrielle, où les troncs des arbres étaient noircis par la suie, les papillons les plus clairs étaient davantage visibles pour les oiseaux, et donc plus souvent dévorés. Les formes sombres, mieux camouflés, étaient moins attaqués. Ainsi, elles survivaient et transmettaient leurs gènes à leur descendance. Cependant, des études récentes ont démontré que les formes foncées avaient régressé dans des zones autrefois polluées.

Des maîtres en camouflage

La grande majorité des papillons de jour se posent avec les ailes relevées perpendiculairement au dessus du corps. Le verso des ailes exhibe alors des couleurs et des dessins qui facilitent le camouflage.

La plupart des papillons de nuit, eux, se posent les ailes en toit au-dessus de l’abdomen. Quelques espèces étalent les ailes sur leur support (notamment l’écorce des arbres). Le recto de ces papillons, dont l’ornementation facilite le camouflage, évoquent des feuiles mortes, d’autres se  » fondent  » sur le lichen des troncs.

Voici quelques exemples de ces rois du camouflage :

Papillon-feuille

Kallima inachus

Famille : Nymphalidae 

Heures de vol : Jour

Camouflage :  Feuille morte

Bucéphale

Phalera bucephala

Famille : Notodontidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Rameau brisé

Feuille-morte du chêne

Gastropacha quercifolia

Famille : Lasiocampidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Feuille morte

Museau

Pterostoma palpina

Famille : Notodontidae 

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Morceau de bois

Citron

Gonepteryx rhamni

Famille : Pieridae 

Heures de vol : Jour

Camouflage :  Feuille

Chamoisé lapon

Oeneis jutta

Famille : Nymphalidae 

Heures de vol : Jour

Camouflage :  Ecorce et rocher

Beauté des tulipiers

Epimecis hortaria

Famille : Geometridae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Ecorce

Petite épine

Cilix glaucata

Famille : Drepanidae 

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Fiente d’oiseau

Psi

Acronicta psi

Famille : Noctuidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Ecorce

Découpure

Scoliopteryx libatrix

Famille : Noctuidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Feuille morte

Cachés

“ Pour vivre longtemps, vivons cachés ” pourrait être l’adage de nombreux papillons. Grâce au camouflage, ils arrivent à se fondre dans la nature et échapper à d’éventuels prédateurs.

L’importance du camouflage a même conduit une espéce de papillon à muter pour noircir ses ailes et survivre. Le Phaléne du bouleau est ainsi souvent cité comme exemple de sélection naturelle. Il présente deux formes distinctes : claire et foncée.

En région industrielle, où les troncs des arbres étaient noircis par la suie, les papillons les plus clairs étaient davantage visibles pour les oiseaux, et donc plus souvent dévorés. Les formes sombres, mieux camouflés, étaient moins attaqués. Ainsi, elles survivaient et transmettaient leurs gènes à leur descendance. Cependant, des études récentes ont démontré que les formes foncées avaient régressé dans des zones autrefois polluées.

Des maîtres en camouflage

La grande majorité des papillons de jour se posent avec les ailes relevées perpendiculairement au dessus du corps. Le verso des ailes exhibe alors des couleurs et des dessins qui facilitent le camouflage.

La plupart des papillons de nuit, eux, se posent les ailes en toit au-dessus de l’abdomen. Quelques espèces étalent les ailes sur leur support (notamment l’écorce des arbres). Le recto de ces papillons, dont l’ornementation facilite le camouflage, évoquent des feuiles mortes, d’autres se  » fondent  » sur le lichen des troncs.

Voici quelques exemples de ces rois du camouflage :

Papillon-feuille

Kallima inachus

Famille : Nymphalidae 

Heures de vol : Jour

Camouflage :  Feuille morte

Bucéphale

Phalera bucephala

Famille : Notodontidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Rameau brisé

Feuille-morte du chêne

Gastropacha quercifolia

Famille : Lasiocampidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Feuille morte

Museau

Pterostoma palpina

Famille : Notodontidae 

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Morceau de bois

Citron

Gonepteryx rhamni

Famille : Pieridae 

Heures de vol : Jour

Camouflage :  Feuille

Chamoisé lapon

Oeneis jutta

Famille : Nymphalidae 

Heures de vol : Jour

Camouflage :  Ecorce et rocher

Beauté des tulipiers

Epimecis hortaria

Famille : Geometridae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Ecorce

Petite épine

Cilix glaucata

Famille : Drepanidae 

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Fiente d’oiseau

Psi

Acronicta psi

Famille : Noctuidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Ecorce

Découpure

Scoliopteryx libatrix

Famille : Noctuidae

Heures de vol : Nuit

Camouflage :  Feuille morte