Comment les papillons passent l’hiver ?

Différentes techniques de survie

Les papillons ont mis en place d’étonnants mécanismes pour passer l’hiver, de l’hibernation à la migration.

En fonction des espéces, les papillons peuvent hiberner sous forme adulte, en oeuf, en chenille ou en chrysalide. Ils supportent le froid et les températures négatives grâce à des substances antigel comme le glycérol.

L’Apollon que l’on rencontre dans nos prairies de montagne hiberne sous forme d’œuf qui écloreront au début du printemps (mars).

Notre emblématique Machaon hiberne sous forme de chrysalide. Elle restera bien dissimulée dans les arbustes  et à l’arrivée des premières chaleurs du printemps le cocon éclorera pour donner naissance aux premiers reproducteurs de l’année.

Le papillon Citron est un dur à cuire car il hiberne sous sa forme adulte ! D’ailleurs, il détient le record de longévité puisqu’il peut vivre jusqu’à 12 mois !

Certaines espéces, comme le vulcain, migrent vers le sud pour se mettre au chaud à l’approche de l’hiver.

L’Apollon (Parnassius apollo) que l’on rencontre dans nos prairies de montagne hiverne sous forme d’œuf qui écloreront au début du printemps (mars).

Notre emblématique Machaon hiberne sous forme de chrysalide. Elle restera bien dissimulée dans les arbustes  et à l’arrivée des premières chaleurs du printemps le cocon éclorera pour donner naissance aux premiers reproducteurs de l’année.

Le papillon Citron est un dur à cuire car il hiberne sous sa forme adulte ! D’ailleurs, il détient le record de longévité puisqu’il peut vivre jusqu’à 12 mois !

Certaines espéces, comme le vulcain, migrent vers le sud pour se mettre au chaud à l’approche de l’hiver.

Attention, ne pas déranger !

Pour se protéger durant leur léthargie, certains papillons peuvent se mettre à l’abris chez vous : dans votre grange, ou la fissure d’un mur par exemple. Ne les déplacez surtout pas pour les mettre au chaud. Ils gaspilleraient toutes leurs réserves d’énergie et ne pourraient se nourrir.