Le rôle des insectes pollinisateurs

La pollinisation, c’est quoi ?

Pour qu’une fleur se transforme en fruit, elle doit être fécondée. Le pollen produit par l’étamine ➀ doit atteindre le pistil ➁.

Le vent peut se charger de cette tâche lorsque les grains de pollen sont très légers mais la grande majorité des plantes ont besoin d’une aide extérieure assurée par les insectes pollinisateurs.

En s’introduisant dans une fleur pour en prélever le nectar, une abeille se frotte aux étamines. Elle libère ainsi des grains de pollen collant qui se fixent sur son corps.

En butinant le nectar d’une deuxième fleur, l’abeille dépose de nombreux grains de pollen sur le pistil. L’ovule fécondé deviendra une graine et la paroi de l’ovaire, un fruit.

Qui sont nos amis pollinisateurs ?

➊ Abeilles   ➋ Bourdons   ➌ Guêpes   ➍ Fourmis

➎ Papillons

➏ Mouches   ➐ Syrphes   ➑ Bombyles

La nature est bien faite, chaque type d’insecte possède une trompe adaptée aux fleurs qu’il est destiné à polliniser. Les lépidoptères avec leur longue trompe pourront atteindre des zones inaccessibles à d’autres insectes. Ils iront plutôt vers les fleurs bleues, rouges ou jaunes aux parfums suaves, tandis que les diptères s’occuperont des fleurs délaissées par les autres pollinisateurs, des fleurs plus petites, peu colorées et peu parfumées mais plus facile d’accès !

Ainsi tous ces insectes pollinisateurs préservent le règne végétal : plantes sauvages et cultivées.